💰 Paiement 3 fois sans frais avec Klarna
💰 Paiement 3 fois sans frais avec Klarna

Conseils pour entretenir sa culotte menstruelle efficacement.

Chaque dessous fĂ©minin a ses spĂ©cificitĂ©s concernant son entretien. Afin de garder sa culotte menstruelle longtemps et de prĂ©server sa durĂ©e de vie, il est essentiel de prendre soin de ses culottes. ConnaĂźtre les bons gestes Ă  adopter au quotidien est un must have Ă  avoir ainsi entretenir ses sous vĂȘtements pĂ©riodiques deviendra un jeu d’enfant !

Pour toutes culottes menstruelles neuves quel que soit vos flux, il est important de la laver en machine une premiĂšre fois. En effet, lors de l’achat, la culotte menstruelle n’a pas encore atteint sa capacitĂ© d’absorption optimale pour gĂ©rer au mieux les flux. De plus, en fonction de l’abondance de vos flux, il est recommandĂ© de changer plusieurs fois de culotte menstruelle dans la journĂ©e. Cela implique donc un roulement dans vos culottes, nĂ©cessitant un lavage rapide et efficace pour pouvoir en changer rĂ©guliĂšrement.

Choisir la bonne température

Savez-vous que le choix de la température pour le lavage de votre culotte menstruelle influence grandement son efficacité et sa durabilité ?

L’usage d’une tempĂ©rature adĂ©quate est primordial pour prĂ©server les fibres absorbantes. De l’eau trop chaude pourrait les endommager, tandis qu’une eau trop froide ne supprimerait pas toutes les taches. L’idĂ©al serait donc un lavage Ă  30 degrĂ©s Celsius, un compromis entre ces deux extrĂȘmes.

Avant toute chose, un prĂ©-rinçage Ă  l’eau froide est conseillĂ©. Cela permet d’Ă©viter que le sang ne coagule sous l’effet de la chaleur et s’imprĂšgne dans le textile. Ensuite, mettez votre culotte menstruelle dans un sac Ă  lingerie pour Ă©viter qu’elle ne se mĂ©lange avec vos autres vĂȘtements durant le lavage.

En respectant une bonne tempĂ©rature lors du nettoyage et en adoptant quelques astuces simples comme le prĂ©-rinçage Ă  froid ou l’utilisation d’un sac spĂ©cifique au lavage, vous prolongerez non seulement la durĂ©e de vie mais aussi l’efficience de votre culotte menstruelle.

Optimiser le séchage

Privilégier le séchage en intérieur

Opter pour un sĂ©chage Ă  l’intĂ©rieur est recommandĂ© pour prĂ©server la qualitĂ© de la culotte menstruelle. Une exposition prolongĂ©e aux rayons solaires peut dĂ©tĂ©riorer les fibres absorbantes et diminuer la longĂ©vitĂ© du produit. Il est suggĂ©rĂ© de pendre le sous-vĂȘtement dans un lieu suffisamment aĂ©rĂ© et sec, Ă  l’abri des rayons directs du soleil. L’absence d’ensoleillement direct ne freine pas le processus de dessĂšchement du tissu, contrairement aux idĂ©es reçues.

Fuir les sources directes de chaleur

L’usage d’un sĂšche-linge ou d’un radiateur pour accĂ©lĂ©rer le processus de dessiccation peut sembler attrayant. Cependant, il faut prendre en compte que ces sources directes et intenses de chaleur peuvent affecter l’Ă©lasticitĂ© du tissu ainsi que sa capacitĂ© absorbante. De ce fait, il est prĂ©fĂ©rable d’Ă©loigner la culotte menstruelle des appareils chauffants afin qu’elle conserve toutes ses propriĂ©tĂ©s.

Respecter l’usage des dĂ©tergents

L’entretien des culottes menstruelles requiert une attention particuliĂšre en ce qui concerne le choix des dĂ©tergents. Evitez les savons classiques, souvent agressifs pour ces textiles spĂ©cifiques. Les assouplissants tu oublieras ! ils limitent le fonctionnement du tissu absorbant des culottes. 

PrivilĂ©giez un produit doux et naturel comme un dĂ©tergent hypoallergĂ©nique ou un savon pour bĂ©bĂ©. Ces produits sont gĂ©nĂ©ralement sans parfum ni colorant, rĂ©duisant ainsi les risques d’irritation cutanĂ©e.

Rincez bien la culotte menstruelle aprĂšs lavage pour Ă©liminer tout rĂ©sidu de dĂ©tergent susceptible d’altĂ©rer l’efficacitĂ© du sous-vĂȘtement lors des prochaines utilisations. Une simple eau courante suffit Ă  cette Ă©tape.

Certains fabricants proposent Ă©galement des dĂ©tergents conçus spĂ©cifiquement pour laver ces sous-vĂȘtements sensibles, prĂ©servant le textile et garantissant une hygiĂšne optimale.

Contrairement aux idĂ©es reçues, l’utilisation de javel ou de produits blanchissants est fortement dĂ©conseillĂ©e (Teindre et blanchir sa culotte est Ă  proscrire !) car ils peuvent endommager la couche absorbante intĂ©grĂ©e dans le vĂȘtement et diminuer son efficacitĂ©.

Le respect strict du type et de la quantitĂ© de produit employĂ© aide Ă  prolonger la durĂ©e de vie d’une culotte menstruelle.

En résumé :

CĂŽtĂ© lessive donc, utilisez de prĂ©fĂ©rence des produits Ă©cologiques, les plus neutres et les moins gras possible , nous vous conseillons d’ utiliser notre savon dĂ©tachant Romanette & Co Ă  base de terre de sommiĂšres.

GĂ©rer un nettoyage occasionnel plus intense

Un lavage, comme indiquer ci-dessus est suffisant pour une lingerie menstruelle propre et sans odeurs. Cependant si vous avez louper l’étape du rinçage il se peut que des taches ou odeurs persistent. Pour les enlever il existe une astuce simple et naturelle : un mĂ©lange bicarbonate de soude et vinaigre blanc. Ce mĂ©lange agit sur la lingerie menstruelle en Ă©liminant les odeurs, le vinaigre blanc peut mĂȘme avoir un effet adoucissant.

DĂ©tection d’une culotte menstruelle trop encrassĂ©e

Une culotte menstruelle nĂ©cessite un entretien rĂ©gulier pour garantir sa longĂ©vitĂ©. L’apparition d’odeurs atypiques, de marques tenaces ou de modifications dans la texture du tissu sont des signes suggĂ©rant qu’un nettoyage plus approfondi pourrait ĂȘtre nĂ©cessaire.

AprĂšs de nombreuses utilisations votre culotte menstruelle n’absorbe plus ? C’est ce qu’on appelle l’encrassement. L’utilisation d’adoucissant, le calcaire ou certains composants de lessive peuvent nuire Ă  la fibre de la lingerie et la rendre donc impermĂ©able. Il faut alors effectuer un dĂ©crassage. P

Utilisation du bicarbonate de soude

Lorsqu’une culotte menstruelle est excessivement sale, l’usage du bicarbonate de soude peut se rĂ©vĂ©ler utile. Ce composĂ© naturel en poudre blanche est apprĂ©ciĂ© pour ses capacitĂ©s dĂ©odorantes et blanchissantes. Il suffit de plonger votre culotte dans une bassine d’eau tiĂšde avec une cuillĂšre Ă  soupe de bicarbonate de soude. Laissez ensuite la culotte tremper pendant 4h avant de rincer Ă  l’eau claire et de la passer en machine. Vous rĂ©cupĂ©rez les capacitĂ©s absorbantes de la lingerie !

Trempage final au vinaigre blanc

Suite Ă  l’utilisation du bicarbonate, un bain au vinaigre blanc peut ĂȘtre envisagĂ©. D’une part, il permettra d’Ă©liminer les traces potentielles du traitement prĂ©cĂ©dent et, d’autre part, il agit comme adoucissant sur les fibres textiles tout en neutralisant les odeurs persistantes. Un trempage durant environ une heure sera suffisant avant le rinçage final Ă  l’eau claire.

Pour les plus pressĂ©es d’entre nous : Une demi-tasse de vinaigre blanc dans le bac de rinçage avec une cuillĂšre de bicarbonate de soude et le tour est jouĂ© !

Ne rate pas...

Conseils naturels pour aider les adolescentes à traverser leur premiÚre période

Comment aider les adolescentes Ă  traverser cette p...

Retrouvez un sommeil réparateur

Les perturbateurs Le Vortex du Stress Journalie...

Conseils pour entretenir sa culotte menstruelle efficacement

Chaque dessous féminin a ses spécificités concerna...

Inscris toi Ă  la newsletter!

Recevez votre code promo
-10%

Inscrivez vous Ă  notre newsletter et recevez un code promo de 10% de reduction Ă  utiliser lors de votre prochaine commande.

Valable jusqu’Ă  06 mois